Conseils utiles et pratiques

2018-09-18 11:39 0 10

8 conseils indispensables pour optimiser sa recherche d'emploi

Réveiller le lion qui est en vous pour entrer au mieux dans la jungle de l'emploi requiert un entraînement intensif. Ces 8 conseils simples mais efficaces vous permettront d'appréhender au mieux cette période difficile et d'optimiser vos chances dans la guerre des candidatures. 1. Faire une analyse SWOT personnelle Bien vous connaître et cerner précisément vos atouts et faiblesses est indispensable pour mieux cibler les offres correspondant vraiment à votre profil et ne pas faire d'erreurs d'orientation. Pour cela, remplissez un tableau à 4 cases sur le modèle de la SWOT marketing (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) pour vous donner un aperçu détaillé de votre profil. 2. Se tenir au courant de l'actualité à travers une veille efficace Être au fait des réflexions et tendances du moment constitue un plus indéniable pour tous candidats, témoin d'une ouverture d'esprit et d'une curiosité. Devant la multitude des sources d'informations disponibles, je vous conseille de faire une sélection adaptée au secteur dans lequel vous postulez en choisissant par exemple une émission de radio ("Hello Start-up" sur BFM Business, L'eco 2.0 sur RTL), en vous abonnant à quelques newsletters (Presse citron, Welcome to the Jungle) et en téléchargeant les applications de différents médias pour en recevoir les alertes info. Certains outils permettent aussi de se créer des flux d'articles de presse issus de différents sites, comme Flipboard. 3. Participer à des conférences, meet-up ou afterworks De nombreux événements gratuits sont organisés chaque semaine dans les villes. Pour en être tenu informé, n'hésitez pas à suivre les pages Facebook des différents lieux culturels de votre ville pour recevoir les invitations. Certaines entreprises organisent aussi parfois des meet-up ouverts ou afterworks autour d'un thème précis comme des "afterwork web". Ces événements sont l'occasion d'apprendre et d'enrichir votre réseau. Toute opportunité est bonne à prendre en période de recherche d'emploi. 4. Structurer vos recherches Que vous soyez encore en poste ou non, vous devez bien gérer votre temps et structurer vos recherches. Trouvez le bon équilibre entre recherche et repos pour ne pas réduire votre emploi du temps au métro - boulot - recherche - dodo. Vous serez bien plus efficace en répartissant les efforts. Si vous n'êtes pas en poste, faire des missions ponctuelles ou extra activités vous permettra de développer vos soft skills, qui, au-delà des compétences professionnelles, sont très prisées aujourd'hui. 5. Ne pas hésiter à faire des MOOC ou des tutoriels Une offre de poste vous plait mais vous ne maîtrisez pas toutes les compétences requises ? Si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas à approfondir vos connaissances personnelles en vous inscrivant à des cours en distanciel (MOOC) ou en consultant les nombreux tutoriels disponibles sur YouTube par exemple. Cela sera d'autant plus valorisé en entretien si vous montrez à votre recruteur que vous avez fait l'effort de travailler par vous-même pour pallier un manque de compétences. 6. Rester en forme Mens sana in corpore sano. Un esprit sain dans un corps sain. On ne le dira jamais assez, pour mobiliser au mieux vos compétences il faut vous ménager. Dormir au moins 8h par nuit, faire du sport et manger équilibré. En libérant des endorphines, le sport vous aidera à rester zen et motivé. Manger varié vous permettra de mieux gérer votre stress et de booster votre concentration. Le magnésium et les Omega-3 seront vos alliés anti-stress. A retrouver dans les poissons gras, le chocolat, les fruits secs principalement. 7. Détail à ne pas négliger : le répondeur ! Après avoir suivi à la lettre tous ces conseils, avoir géré votre e-reputation et votre compte Linkedin comme un pro, vous avez enfin attiré l'oeil d'un recruteur qui s'apprête à vous appeler pour vous proposer un entretien. Sauf que là vous êtes dans le RER sans réseau et s'il croit vous avoir entendu décrocher, il s'aperçoit finalement qu'il n'est que sur votre répondeur que vous avez malencontreusement oublié de changer : "Allô ? Allô ?? ... Non j'rigole, j'suis pas là, laissez un message!" (biiip). Chaque détail compte... Ne négligez donc pas votre message vocal ! 8. Positiver et célébrer vos succès La recherche d'emploi doit être vue comme l'ouverture d'un nouveau champ des possibles : "Quand on veut, on peut !". Vous avez devant vous un marché entier et dynamique rempli d'offres qui peuvent potentiellement vous correspondre. La perspective d'un nouvel emploi est aussi celle d'une nouvelle vie, d'une nouvelle équipe, de nouveaux challenges et accomplissements. Soyez patient, encouragez-vous à chaque succès, aussi petit soit-il, et croyez en vous. À vous de jouer ! https://bit.ly/2PL3Tap

[Lire plus...]

2018-04-19 11:56 1 464

6 conseils pour trouver la tenue idéale pour un entretien d’embauche

Conseils pratiques et personal branding, Le monde de l'entreprise Soigner sa tenue vestimentaire pour un entretien n’est pas la première chose à laquelle on pense et pourtant c’est une étape nécessaire. Vous serez également jugé lors de votre présentation sur des éléments non verbaux comme votre style vestimentaire, vos gestes, le ton de votre voix, etc… Toute personne juge consciemment ou inconsciemment le présentation d’une personne. Il est un fait indéniable qui a fait largement ses preuves car, de nos jours, l’apparence compte aussi. Un employeur ne s’attend pas à ce que vous soyez “fashion” et il ne s’agit pas de style en réalité mais il veut que vous soyez présentable aux yeux de tous vos interlocuteurs en entreprise (clients, collaborateurs, partenaires). Il est alors plus une question de neutralité et de simplicité ici. 1# Restez neutre mais restez vous-même : Qu’est-ce que ça veut dire ? Ne vous camouflez pas, montrez vos mouvements. On ne vous demande pas de vous cacher derrière des vêtements amples, ni même d’inhiber votre personnalité. S’habiller pour correspondre à un environnement c’est trouver un “terrain d’entente” entre votre style, celui de vos interlocuteurs et de votre futur entourage professionnel. 2# Choisir les couleurs de sa tenue Il est conseillé d’utiliser en majeure partie des tons neutres pour constituer sa tenue : Beige, gris, anthracite, noir, blanc, bleu marine. Elles doivent représenter la couleur principale de votre tenue mais vous pouvez ajouter à cela des accessoires de couleurs pour la touche d’énergie et de dynamisme. Choisissez les couleurs qui vont à votre teint et si vous ne les connaissez pas, faites des essais devant votre miroir. 4# Choisir une tenue selon sa morphologie Dans l’ensemble il est important de dégager les poignets, la nuque pour que vos gestes soient bien visibles et affirmés. Si vous, êtes rond on préférera des tenues unies pour élancer la silhouette. Si vous êtes filiforme, évitez les vêtements trop amples qui vous feraient paraître comme un candidat effacé. 5# S’adapter au code vestimentaire de son métier Chaque métier a son dresscode et il faut adapter les conseils précédents au poste visé. Aussi, pensez à rechercher des photos de l’entreprise sur le web, vous trouverez peut-être des indications. Par exemple, si vous êtes graphiste, il est bien plus facile d’oser les couleurs et les motifs originaux. En revanche si vous êtes un manager, votre métier nécessite de l’organisation et de la rigueur. On peut idéalement mettre un tailleur/costume bleu marine moderne, rappelant un peu l’uniforme. Pour les managers des domaines plus “cool”, comme la communication, vous pouvez casser le côté strict du tailleur en l’associant à un élément casual (un t-shirt uni, des chaussures de villes). Lorsque l’on est une jeune femme travaillant dans un milieu d’homme, le tailleur orienté boyfriend peut vraisemblablement être une idée à exploiter ! Évitez d’être strict dans un milieu créatif et trop décontracté dans un milieu qui demande de la rigueur et du sérieux. 6# Ce qu’il faut éviter Les vêtements froissés : c’est un signe de négligence… Les accessoires imposants,  un maquillage voyant : la simplicité a plus de chance d’être appréciée. Les éléments distrayants : des gros bijoux en forme de poissons-chats, un parfum qui se sent à 3km, un verni jaune fluo, une cravate à pois rouges, c’est sûr que votre interlocuteur aura du mal à se concentrer sur ce que vous dîtes. Des vêtements sexy : pour rester professionnel on évitera les décolletés et les vêtements courts. De même, si on est un garçon on ne déboutonnera pas sa chemise à l’italienne laissant apparaître le torse ! Vous ne serez jamais pris au sérieux de cette façon. Des vêtements où on ne sent pas à l’aise : habillez-vous de façon confortable pour garder confiance et être détendu. Ne venez pas sans sac. Ne venez surtout pas avec un tout petit sac. Privilégiez les sacs moyens à grand qui peuvent contenir un petit carnet, un cahier, voire une pochette avec votre CV. Venez avec vos documents et de quoi noter.https://lc.cx/W7DM

[Lire plus...]

2018-04-09 14:03 1 397

10 conseils de pro pour son entretien téléphonique

Mathieu Bruckmüller Attention danger. Pour affiner rapidement leur sélection, les recruteurs recourent de plus en plus à l'entretien téléphonique avant un deuxième échange, cette fois-ci en tête à tête. Et à bien des égards, le premier exercice est plus périlleux que le second. Pour mettre toutes les chances de votre côté, Nathanaël Juricic, directeur associé en charge du recrutement au sein du cabinet Selexens, spécialiste du recrutement à distance, livre ses 10 conseils incontournables. 1-Ne sous estimez pas l'exercice : A première vue, l'entretien téléphonique semble plus abordable que l'entretien physique. On se dit qu'il est plus facile d'improviser. Or, il n'en est rien. « Cet entretien est redoutable. Le recruteur sera plus à l'aise pour prendre des notes et se laissera moins distraire que lors d'un entretien en face à face », signale Nathanaël Juricic. 2-Préparez l'entretien : Comme pour un entretien physique, vous ne pouvez pas attendre l'appel d'un recruteur sans vous êtes renseigné un minimum sur l'entreprise. Passez donc du temps sur son site web. « Il faut distiller au cours de l'entretien au moins deux à trois éléments clés sur l'entreprise, qui vous ont marqués, comme ses valeurs et leurs adéquations avec votre profil, qui démontreront votre capacité d'analyse. Dans le cas contraire, votre candidature sera pénalisée », dit Nathanaël Juricic. 3-Planifiez l'endroit : Pas question de faire un entretien dans la rue, au supermarché ou dans son salon. « Assis, dans un canapé, le candidat se trouve dans un environnement détente », avertit Nathanaël Juricic. Il est préférable de proposer au recruteur de le recontacter un peu plus tard. Choisissez alors un endroit calme à votre domicile. 4-Etre en avance : L'entretien a été fixé à 15h00. Soyez près de votre téléphone 15 minutes avant au cas où. Profitez de ces quelques minutes de répit pour vous concentrer. 5-Etre disponible à 100% : « Il faut être complètement disponible lors de l'entretien. Evitez à tout prix d'avoir un ordinateur sous les yeux ou un écran de télévision à proximité qui risquent de vous perturber. Le recruteur sent tout de suite quand l'interlocuteur est distant », souligne l'ancien directeur du recrutement de Dell. 6-Soyez limpide : Le recruteur va se concentrer uniquement sur votre discours et les éléments factuels que vous allez mettre en avant. Encore plus que lors d'un entretien physique, « vous devez être clair et structuré. Soyez rapide et précis dans vos réponses », conseille Nathanaël Juricic. Oubliez donc les fioritures. 7-Attention aux mises en situation : A chaque entretien, Nathanaël Juricic, consacre cinq à dix minutes voire plus à mettre le candidat en situation. « Pour un candidat à un poste de responsable des relations clients, par exemple, nous allons lui demander de gérer un client mécontent. Normalement, il est habitué à s'occuper de ce genre de cas dix fois par jour donc cela ne devrait pas être un problème. Il s'agit pour nous de constater « in vivo » ses compétences et son degré de maitrise de la situation », explique Nathanaël Juricic. 8- Poser des questions : Ne faite pas juste répondre aux interrogations des recruteurs. N'hésitez pas à prendre la main en posant deux, trois questions sur le poste et l'entreprise. 9-Ne pas rater sa sortie: Pour faire la différence, en guise de conclusion, demandez au recruteur ce qu'il a pensé de votre entretien, si tout a été clair et si vous pouvez le rassurer sur différents éléments. 10-Gare à votre message d'absence : Faites attention au message d'absence de votre mobile. Le recruteur pourrait bien tomber dessus. Evitez donc les messages originaux du style imitations ou messages codés. Oubliez aussi la musique. Pour votre recherche d'emploi, restez pro en toutes circonstances ! https://lc.cx/Wk2E

[Lire plus...]

2017-08-22 14:01 0 802

Comment trouver un stage en entreprise

Pour savoir comment trouver un stage en entreprise, vous lirez de nombreux blog-emploi, mais rares seront ceux qui vous indiqueront vraiment les étapes d'une bonnes recherche de stage en entreprise. Explorajob vous livre les 8 étapes clés d'une bonne recherche pour trouver un stage facilement. Avant de vous livrer la bonne méthode pour savoir comment trouver un stage en entreprise, vous devez être conscient de 2 points éminemment importants : La recherche d'un stage s'apparente à une véritable recherche d'emploi. Le stage trouvé en période d'étude peut déterminer les 10 premières années de votre vie professionnelle : alors posez-vous bien les bo Notre méthode pour répondre à la question : comment trouver un stage en entreprise ? 1/ Posez-vous les bonnes questions : A votre avis, pourquoi un stage peut-il déterminer vos 10 prochaines années professionnelles ? Réponse : Parce que lors de votre recherche d'emploi future, les recruteurs scruteront vos stages et préfèreront choisir un candidat ayant déjà travaillé dans le même secteur d'activité que le leur : le candidat sera à former moins longtemps aux coutumes du secteur, à son jargon, il connaîtra déjà le milieu, les concurrents, etc : les recruteurs prendront moins de risque à sélectionner un candidat ayant déjà une expérience dans leur secteur qu'un candidat novice, jeune diplômé, sans expérience aucune de leur domaine d'activité ! Bref, vous l'avez compris, le secteur d'activité choisi pour votre stage peut largement déterminer celui dans lequel vous travaillerez plus tard !  Raison pour laquelle Explorajob ne propose au choix qu'un seul secteur d'activité pour effectuer un envoi de CV pour trouver un stage ou un emploi en entreprise. Il en va de même pour le type d'entreprise : Si vous trouvez un stage en entreprise de type TPE ou PME, cela ne sera pas du tout la même ambiance, ni le même niveau d'autonomie ou d'initiative demandé, que dans une grande entreprise... Un recruteur, lors de votre vraie future recherche d'emploi, se tournera davantage vers un candidat ayant eu une première expérience professionnelle dans une entreprise de taille comparable à la sienne ! (toujours pour minimiser les risques lors de la période d'intégration) Alors choisissez bien le type d'entreprise dans lequel vous postulez car il déterminera aussi celui dans lequel vous passerez une partie de votre vie professionnelles future : 2/ Le stage de rêve, l'Idéal... Alors que les choses soient aussi très claires dès le départ : que vous soyez en 2ème année de BTS ou en première année d'IUT, en 3ème année d'école de commerce ou d'ingénieur : vous n'obtiendrez que rarement le stage idéal :  Oui, on sait, les profs ne vous disent pas la même chose... 3/ Elaborez un projet professionnel précis Un stagiaire doit avoir un projet professionnel défini et une idée précise des missions qu'il souhaite se voir confier. C'est pour cela que lors de la rencontre employeur / stagiaire, il doit y avoir un accord rapide sur les missions proposées avec un thème de stage précis et défini qui corresponde aux 2 parties. La définition précise de la mission par l'employeur permet à l'étudiant de bien comprendre ce que l'on attend de lui, elle est donc essentielle. Bien sûr, les missions diffèrent selon le niveau d'études. 4/ Soignez votre candidature :  Faire un CV avec soin et une lettre de motivation efficace est tout autant important pour un stage que pour un emploi. Si vous n’avez pas fait de stage précédemment ou de jobs étudiants ou d’été, n’hésitez pas à valoriser vos travaux d’études ou vos centre d'intérêts pouvant être pertinents dans l’entreprise : organisation de colonies de vacances, encadrement de jeunes sportifs, participation au journal de l’école, bénévolat auprès de personnes âgées… Nous attirons votre attention tout particulièrement sur les fautes d’orthographe : pour les éviter, faites-vous relire car à candidat égal, celui avec une faute d'orthographe dans son mail de motivation sera irrémédiablement recalé ! 5/ Informez-vous sur l’entreprise : Une candidature personnalisée, en réponse à annonce ou en candidature spontanée, sera plus pertinente et démontrera tout l’intérêt que vous avez pour l’entreprise. N’hésitez donc pas à personnaliser votre CV et votre lettre de motivation en  fonction du secteur d'activité des entreprises dans lesquelles vous postulez, même si cela prend un peu plus de temps que d’envoyer la même candidature tout azimut. Une phrase suffit pour attirer l'attention du recruteur. Vous pouvez parler de l'arrivée d'un nouveau concurrent dans le secteur, d'une loi passée récemment, d'un gros appel d'offre remporté par un confrère ou du dernier produit développé dans le secteur, etc. il faut simplement interpeler le recruteur pour qu'il prenne plus de temps pour lire votre CV ! 6/ Comment trouver un stage en entreprise ? cherchez-le au bon moment :  D'après le CIDJ, pour trouver un stage de fin d'année scolaire - qui démarrent au printemps - mieux vaut démarrer ses candidatures courant janvier car avant, elles risquent de tomber parmi les mails de fin d'année et pendant les congés et ainsi d'être noyées dans la masse. TPE (1 à 20 salariés) PME( 20 à 50 personnes), Mid-market (50 à 500 collaborateurs) Grande entreprise (plus de 500 salariés) Non, jeunes bientôt diplômés d'ESC, vous n'encadrerez personne, ni pendant, ni après le stage de 6 mois (en tout cas, pas tout de suite) Non, jeunes diplômés de grande école d'ingénieur, vous ne serez pas chef de projet ou de produit immédiatement, il va falloir faire vos preuves ! Selon la longueur souhaitée du stage (stage de 2 mois, ou stage de 6 mois par exemple) et la taille de l'entreprise qui reçoit les candidatures, le processus d'embauche peut être plus ou moins long, mais pour les stages de BTS ou de DUT par exemple, les processus sont souvent plus courts. Pour envoyer son CV, il n'y a pas que les candidatures spontanées d'explorajob, il existe également des centaines de jobboards (= site avec des offres d'emploi et de stage) parfois spécialisés, parfois généralistes, parfois sur une niche métier ou de taille d'entreprise.  Certains de ces sites emplois vous permettent de créer des alertes annonces afin de recevoir les offres directement dans votre boîte mail dès leur publication.  Chacun de ces sites emplois permettent de télécharger son CV dans la CV-thèque pour qu'il soit visible des recruteurs. Parmi les sites emplois, on peut citer quelques références : Monster (généraliste) Le réseau de sites de Figaro classifieds : Cadremploi (spécifiquement adressés aux cadres), Keljob (non cadre) Le réseau de site de CareerBuilder : Careerbuilder (généraliste), LesJeudis.com (leader dans les métiers de  informatique), Erecrut (métiers du commerce), recrulex (métier juridique), CAO-Emploi (qui porte bien son nom), ingénieur-emplois (c'est clair non ?) et phonemploi (métiers de la relation client) Le réseau de site de stepstone : Stepstone (généraliste), jobtech (ingénieurs et techniciens), admincompta (parlant comme nom), marketvente (la aussi, c'est clair), jobingenieur et technicien.com qapa (généraliste, matching sur compétence) Le réseau régionjob pour trouver un emploi proche de chez toi. Le site d'emploi public ici et territorial là Ah oui, nous allions oublier ce splendide bon vieux site emploi institutionnel : http://www.pole-emploi.fr 7/ Faites des candidatures spontanées : Chaque année, 70% des emplois pourvus ne font pas l’objet d’une annonce. Ce marché caché de l'emploi existe également pour les stages. Alors pour trouver un stage en entreprise, vous avez tout intérêt à sonder votre marché caché du stage !  En allant au-devant de l’offre, en attendant pas qu'une annonce paraisse, vous faites preuve de volonté, de motivation et les recruteurs apprécient beaucoup de ne pas avoir à tester la motivation de leur candidat ! Renseignez-vous bien sur le secteur d'activité, ces débouchés, puis envoyez vos candidatures spontanées par dizaine, voire par centaine, avec notre moteur d'envoi de CV. N'hésitez pas à aller à la rencontre des recruteurs : Salons emploi, forums étudiants, évènements de recrutement… Toutes les occasions de rencontrer les recruteurs sont bonnes à prendre. Apportez votre CV papier et sur clés USB et préparez-vous en sélectionnant une liste d'entreprises dans lesquelles vous souhaitez postuler. Renseignez-vous sur chacune d'elle et identifiez leur activité, leur problématique pour trouver pertinent, à propos, et engageant. Ne soyez pas le candidat lambda sur un salon, sinon, ça ne sert à rien de vous déplacer ! Soignez aussi votre présentation. Plus vous leur ferez bonne impression, plus ils se souviendront de vous ! 8/ Utiliser les réseaux sociaux : Les recruteurs consultent les profils des candidats à l’emploi sur les réseaux sociaux professionnels et personnels, et vous savez quoi,  ils le font aussi pour leurs futurs stagiaires !  Ne laissez JAMAIS aucune photos sensibles traîner (pour vérifier, googlisez-vous : tapez votre nom et prénom sur Google, puis sur google Images), verrouillez votre profil Facebook et pensez à vous créer un profil sur Viadeo et/ ou LinkedIn si ce n’est pas déjà fait ! pour être recruté, il faut être visible. 9/ Dernière astuce, la plus importante pour ceux qui nous ont lu jusque là ! Comment trouver un stage en entreprise ? Préciser qu'il fait l’objet d’une convention ! Dans le cadre d’un cursus académique, la pédagogie peut imposer un stage en entreprise (c'est d'ailleurs fortement recommander pour que les étudiants se rapprochent petit à petit des entreprises en dehors des banals job d'été...). La mention d'une convention de stage va rassurer le recruteur et vous évitera ainsi de lui de perdre du temps. Sans convention, l’employeur peut être accusé de « travail dissimulé », c’est pourquoi l’attestation de responsabilité civile ne suffit pas. 10/ Penser à relancer l’entreprise : il est important de relancer le recruteur sous une dizaine de jours pour vérifier la bonne réception de votre candidature, qu'il s'agisse d'une annonce ou d'une spontanée. Un rappel permet aussi de se rappeler au bon souvenir du recruteur et de savoir où en est le processus de recrutement du ou des stagiaires. Cela montrera également votre motivation Cette relance peut s'effectuer par mail. Explorajob permet d'ailleurs à tous ces candidats de relancer 10 jours après tous les recruteurs ciblés par leur envoi de CV en candidature spontanée. (1 clic pour 150 mails de relance envoyés, c'est sympa non ?) Alors, savez-vous mieux comment trouver un stage en entreprise ?    

[Lire plus...]

2017-06-25 18:18 0 956

Recherche d'emploi:Comment la rendre éfficace

Une bonne recherche d'emploi s'appuie sur des fondamentaux immuables. Elle ne s'improvise pas et requiert une attitude professionnelle. Voici quelques clés. Aménager un bureau La majeure partie du temps, le domicile est le l’endroit où débute la recherche d’ emploi. Pour autant, ce lieu familier doit faire l’objet d’une adaptation. En effet, calme et espace sont indispensables pour mener à bien toute démarche nécessaire au retour à l’emploi (envoi de candidatures comme appels téléphoniques). Idéalement, disposer d’une pièce servant de bureau constitue un atout majeur. Si cela ne peut être réalisé, il convient d’occuper un espace où des règles minimales doivent être respectées : travailler « à la maison » ne veut pas dire devenir disponible pour toute sorte de contingences extra-professionnelles. Restent donc à établir des plages horaires où la recherche d’emploi est pleine et entière, en prenant soin d’éviter toute distraction. Par exemple, réserver sept heures par jour à cette activité est une solution adéquate, puisque l’on reste dans un rythme et une astreinte professionnels. Bien entendu un micro-ordinateur, un raccordement de type haut-débit (Internet et téléphone) et une imprimante sont des outils indispensables pour bien débuter. Clarifier son parcours professionnel Une fois les détails pratiques réglés, débuter sa recherche d’emploi revient à se poser cette sempiternelle question : quel est mon  projet professionnel ? Pour les demandeurs d’emploi ayant peu (ou n’ayant pas) connu des périodes de chômages, la rédaction du  Curriculum Vitae est la première tâche à réaliser, afin de tenter d’apporter les premiers éléments de réponse. Si passer en revue ses expériences professionnelles constitue souvent un effort important dans ce cadre,  Pôle Emploi organise régulièrement des ateliers spécifiques. Une fois ce travail réalisé, il est plus aisé de rédiger une  lettre de motivation où un bref exposé du  parcours professionnel a une résonnance particulière pour bon nombre d’employeurs potentiels : l’adéquation entre le parcours professionnel et l’offre d’emploi (annonce) prend tout son sens si l’expérience et le vécu sont pragmatiques et faciles à restituer. Organiser sa recherche d’emploi Si le CV est primordial pour souligner expérience et projet professionnel, la planification des tâches et objectifs l’est tout autant. Il faut donc prévoir d’envoyer un nombre de candidatures spécifique (si possible par jour) et en assurer le suivi par le biais d’un tableau de bord, issu d’un tableur de type Excel. Ce tableau peut contenir les informations suivantes : date d’envoi de la candidature, entreprise, poste à pourvoir, référence et date d’émission de l’offre, dates de réponse (employeur) et relance (candidat), entre autres. Pour autant, il ne faut pas négliger de se constituer un agenda de contacts professionnels et connaissances susceptibles de permettre rencontres et échanges professionnelles. Car outre le marché de l’emploi officiel (annonces), le réseau (appelé aussi « marché caché » ) se développe de plus en plus. Une recherche d’emploi utile combine donc des qualités organisationnelles ainsi qu’une bonne capacité à définir un projet professionnel cohérent.                                                                                                                                                                                                     Source:  https://lc.cx/qkQB  

[Lire plus...]

Job Alerte

Recevez une alerte dans votre boîte email dès qu'une offre d'emploi est publiée sur saheljob.com



Copyright © 2018 SahelJob | Emploi & Stage Tous droits reservés. Developed With By Mougani.