Article

Recherche d’emploi : comment garder le moral?

2018-11-09 11:21 0 118

Devant les refus, ou lorsque des tonnes de CV se comportent comme des bouteilles à la mer, comment garder le moral malgré tout ? Les trucs de Mathieu Guénette, conseiller d’orientation.

    Réviser son CV et demander conseil

Selon M. Guénette, la première chose à faire est de s’assurer de la clarté et de la pertinence de son CV. Mais ensuite, il est bon d’en tester le contenu auprès d’un proche ou d’une connaissance qui, idéalement, travaille dans le domaine d’emploi convoité. « En approchant cette personne pour ses conseils et non pour un job, on va chercher un soutien précieux qui, sait-on jamais, mènera peut-être à un emploi ! »

    Simuler des entrevues

Accumuler les entrevues infructueuses peut grandement miner la confiance en soi. Aussi, mieux vaut s’exercer à répondre avec authenticité et aplomb. « Les réponses doivent surtout être des exemples concrets tirés de sa propre expérience, explique le spécialiste. C’est ainsi qu’on se distinguera des autres candidats. » Après tout, n’y a-t-il pas autant de vécus que d’individus ?

    S’ouvrir aux autres

Au lieu d’attendre les offres d’emploi officielles en se rongeant les ongles devant son ordinateur, il est fortement recommandé de sortir de chez soi et de faire du réseautage. En plus d’être efficace, cette technique brise l’isolement. Également, lors de la prise de contact, « s’intéresser aux autres et à leurs besoins professionnels est une règle d’or, souligne M. Guénette, car c’est la meilleure façon d’apprendre en quoi on peut leur être utile. »

    Faire du bénévolat

Évidemment, s’engager dans des activités bénévoles reliées à son domaine d’emploi est une excellente manière d’occuper son temps tout en enrichissant son réseau. Sans compter que déployer ses compétences pour une bonne cause aide à rehausser l’estime de soi et à combattre les idées noires. « De plus, pourquoi ne pas offrir des échantillons gratuits de son expertise, en écrivant des articles sur LinkedIn, par exemple ? ajoute le conseiller d’orientation. En exposant ainsi ses atouts, on risque d’attirer le regard d’un futur employeur. »

    Gérer les émotions négatives

Quand le moral est au plus bas, « il faut d’abord gérer ses émotions négatives, estime M. Guénette, car un candidat déprimé diminue grandement ses chances d’être embauché. » Pour retrouver son optimisme, s’adonner à des activités plaisantes ou s’imaginer dans des situations agréables peut parfois suffire. On peut aussi écrire ses bons coups quotidiens : le courriel qu’on a envoyé, la personne qu’on a appelée… Mais si l’humeur négative persiste, ne pas hésiter à faire appel à un psychologue !https://lc.cx/gardermoral


Commentaire

Laissez-nous un commentaire

Job Alerte

Recevez une alerte dans votre boîte email dès qu'une offre d'emploi est publiée sur saheljob.com


Récents Job




Copyright © 2018 SahelJob | Emploi & Stage Tous droits reservés. Developed With By Mougani.