Article

10 choses à savoir avant d’aller travailler dans une start-up

2018-11-16 10:04 0 73

Travailler dans une start-up peut sembler cool de l’extérieur, mais savez-vous dans quelle galère vous vous embarquez ? Voici 10 choses à savoir de joindre une jeune pousse…

1. Des emplois éphémères

De manière générale, la moitié des nouvelles entreprises mettent la clé sous la porte avant leur cinquième année d’existence. Dans le domaine du capital de risque, un investisseur se montre satisfait si 1 start-up sur 10 connaît le succès. Il y a donc de bonnes chances que vous deviez chercher un nouvel emploi avant longtemps.

2. Beaucoup d’autonomie, pas de silos

Les start-ups sont souvent des « micro-organisations » sans départements ni chefs de service. Tout le monde met la main à la pâte et assume sa part de responsabilité. On s’attend habituellement à une grande autonomie et surtout à beaucoup de débrouillardise de la part des employés.  

3. Des projets viscéraux, des fondateurs passionnés

Les entrepreneurs sont des gens passionnés qui portent leur projet comme s’il s’agissait de leur propre enfant. Attendez-vous donc à côtoyer des gens ambitieux, adeptes de la microgestion, qui suivent avec une minutie maladive chaque aspect de leur projet…

4. Savoir se retourner sur un dix sous

Dans une start-up, la mission de l’entreprise peut changer du jour au lendemain, sans préavis. Le fondateur peut décider de faire un « pivot » afin de suivre un filon plus prometteur pour l’avenir de l’entreprise.

5. Des avantages sociaux ?

Les start-ups sont des entreprises naissantes qui ne roulent pas sur l’or. Elles n’ont habituellement pas de département RH pour établir une échelle salariale, offrir un régime d’assurance collective ou autres avantages sociaux.

6. Le développement professionnel, votre responsabilité

En l’absence d’un département RH, il est également peu probable que la start-up ait mis en place un programme de développement et de formation de ses employés. Il faudra montrer votre sens de l’initiative pour repérer les occasions de développement. Une conférence vous intéresse ? Vous aurez à faire les démarches vous-même pour y participer.

7. Pas de « carte de punch »

La prochaine ronde de financement approche ? N’imaginez pas aller chercher les enfants à la garderie à 15 h 30 ! Vous aurez sans doute à mettre les bouchées doubles au travail. La charge de travail des start-ups fluctue selon les besoins de financement et les occasions d’affaires qui se présentent.

8. Montagnes russes émotionnelles

Quand on œuvre au sein d’une petite équipe tissée serrée, qui fait corps avec le projet, il faut s’attendre à ce que le moral des troupes ait une grande influence sur son propre moral. C’est exaltant quand les nouvelles sont bonnes, mais c’est lourd quand le projet frappe un mur…

9. S’attendre à être incompris

La culture des start-ups est différente de celle du monde des grandes entreprises, et encore plus différente de celle du gouvernement. Il y a donc de fortes chances que vous passiez pour un extraterrestre en parlant de votre emploi à votre famille ou à vos amis. Surtout si vous travaillez sur un produit « révolutionnaire » que personne ne connaît !

10. Côtoyer des gens talentueux

Travailler dans une start-up est l’occasion de côtoyer au quotidien des professionnels talentueux qui – bien souvent – avaient une carrière bien établie avant de tout mettre dans la balance pour propulser leurs idées. Du coup, on apprend beaucoup à leur contact.http://https://lc.cx/travaillerstartup


Commentaire

Laissez-nous un commentaire

Job Alerte

Recevez une alerte dans votre boîte email dès qu'une offre d'emploi est publiée sur saheljob.com


Récents Job




Copyright © 2018 SahelJob | Emploi & Stage Tous droits reservés. Developed With By Mougani.